L’OT Grenoble aide les acteurs culturels à prendre en main Sitra !

Publié le

L'Office de Tourisme de Grenoble choisit de valoriser l'offre culturelle de Grenoble, qui fait partie de l'identité de la ville.

Avec plus de 100 acteurs culturels grenoblois, le parti pris est l'animation de ces acteurs en s'appuyant sur Sitra.

=> Zoom sur une belle histoire en 4 actes, qui finalement se ramifie dans pas mal d'autres directions : culture, hôteliers, transports et animation interne à l'OT.

 

Les acteurs :

- Magali Boudières : chargée de communication et référente Sitra pour l'Office de Tourisme de Grenoble. Elle gère également la centrale de réservation hôtelière et est donc la référente des hôteliers.

- les acteurs culturels grenoblois : ce sont  21 musées, 84 structures de spectacles, mais aussi 24 organisateurs de festivals.

 

Acte 1 : l'animation des acteurs culturels à Grenoble :

Tout commence ce printemps.

En mars, l'Office de Tourisme lance une invitation auprès des acteurs culturels (dans un premier temps : musées et structures de spectacles) pour leur proposer de travailler en partenariat et les aider à promouvoir leur offre culturelle. 45 structures répondent à l'appel.

3 axes de partenariat sont proposés :

  • la saisie de l’information dans  Sitra pour une diffusion élargie : l'info Sitra est reprise en moyenne sur 10 sites utilisateurs, comme sur les propres outils de communication de l'OT : à l'accueil  (75 000 touristes accueillis / an ; le  site web (420 000 VU sur 2012) où l'agenda est la 1ère page vue, avec 50 000 visites; mais aussi : le Dauphiné Libéré, Isère Tourisme, Planete Kiosque.fr, Local.fr...) + la diffusion via les widgets.

mais aussi :

  • présentation de la programmation  2 fois / an
  • participation la Fête de la Bastille et du tourisme (septembre 2013).

Pour une meilleure qualité de l'info saisie dans Sitra,  Magali Boudières insiste auprès des acteurs culturels pour qu'ils prennent en main leur info, via l'extranet. "Cela permet à chacun  de saisir précisément sa programmation, ses horaires et tarifs, mais aussi des visuels adaptés, indique Magali Boudières".

La démarche séduit. Actuellement, sur les 45 structures ayant participé à la réunion, 25 ont demandé leur accès Sitra, et une petite vingtaine saisissent régulièrement leur programmation, comme le Couvent Sainte Cécile,  La Maison de l'Image, Le Théâtre en rond, Summum/Alpexpo, La Cinémathèque de Grenoble ...

"Ma priorité n'est pas de faire du volume, mais plutôt que nos partenaires utilisent réellement l'outil Sitra. Ma prochaine action sera donc de recontacter ceux qui ont demandé une ouverture de compte, et de comprendre les freins à l'utilisation de l'extranet."

 

La prochaine étape ?

12 septembre aura lieu une nouvelle réunion, qui sera un point d'étape à la démarche.

Y ont été invités également les organisateurs de festivals.

"En complément de la démarche, indique Magali, nous travaillons aussi en partenariat avec la CCSTI Grenoble, tête du réseau Echosciences (contributeur thématique sur Sitra). Elle gère un gros pool de partenaires scientifiques qui font remonter également leurs évènements.

La CCSTI a également ouvert des accès extranet à certains de leurs membres, comme le Museum d'Histoire Naturelle.

 

 Acte 2 : les Hôteliers :

L’enjeu, ici, est de permettre aux hôteliers maîtriser leur information propre (visuel, descriptif, tarifs…) et de disposer d’une information touristique à jour et facile d’accès sur leur site via les widgets Sitra.

L'Office de Tourisme , en tant que référente pour les hôteliers, a choisi d'inciter ses partenaires à valoriser  la destination dans leur communication off et online.

"La démarche, qui commence juste, s’appuie sur Sitra et découle de la démarche initiée auprès des acteurs culturels, indique Magali."

Au gré des rencontres avec les hôteliers, une sensibilisation est faite à la nouvelle plateforme Sitra, accessible à chacun à partir d’un navigateur web (avec la possibilité pour chaque hébergeur de signaler une erreur sur sa fiche ou demander un enrichissement des infos ou bien  de prendre directement la main sur son établissement).

"J’ai également mis en avant les widgets, facilement intégrables sur les sites de nos partenaires, et qui leur permettent de mettre en avant la destination et animer leur site."

Plusieurs hôteliers semblent intéressés par les widgets,  certains nous ont remonté des erreurs vis Sitra 2 ou ont demandé l'ouverture de l'extranet de saisie comme le Park Hôtel ou le Royal Hôtel.

-> à suivre !

 

Acte 3 : Certains acteurs des transports s'y mettent aussi !

Sitra fait également des émules auprès de la gare SNCF de Grenoble.

Dans le cadre de l’animation du réseau des transports mené par l’OT de Grenoble,  la nouvelle plateforme Sitra 2 a été présentée à la SNCF. Elle a été très intéressée par les possibilités de l'outil pour répondre aux questions des voyageurs.

Les agents d’accueil  vont donc désormais avoir la possibilité d’utiliser Sitra à partir de leur outil de travail, où ils auront un lien vers notre interface de recherche www.sitra-tourisme.com. Ils ont d’ores et déjà demandé de l’aide à Magali sur certaines recherches enregistrées comme la liste des établissements bancaires, …

 

Acte 4 : Au sein de l'Office de Tourisme

Les choses bougent aussi à l'Office.

Au printemps, les membres de l'Office de tourisme ont repris la main sur  la nouvelle plateforme Sitra 2, notamment au sein du service accueil.

"La création de listes enregistrées  comme la liste des résidences étudiantes, ou la liste des feux d’artifice pour le 14 juillet, …pour les PDF et impressions a été très appréciée, indique Magali. Du coup, Sitra est plutôt bien utilisée par nos hôtes et hôtesses à l'accueil."

L'enjeu pour ce dernier trimestre est donc de pérenniser l’usage et la mise à jour de la base de données Sitra au sein de l’ensemble des services de l’Office de Tourisme de Grenoble afin de répondre à la fois aux obligations d’un Office de Tourisme classé mais aussi répondre aux besoins des agents d’accueil et du public.

Beau programme  pour cette rentrée, Magali !